Notre vinification

La création

Cantenac Brown - Notre vinification 01Cantenac Brown - Notre vinification 02Cantenac Brown - Notre vinification 03Cantenac Brown - Notre vinification 04Cantenac Brown - Notre vinification 05

Septembre-Octobre : Les vendanges concrétisent le travail de l’année, cette période est aussi intense que conviviale.

La troupe de plus d’une centaine de vendangeurs vient nous aider pendant plusieurs semaines.
Le travail d’équipe est primordial.
Les vendanges se font parcelle par parcelle au rythme de la maturité de chaque cépage.
Les raisins vendangés manuellement sont acheminés jusqu’au cuvier équipé de cuves inox thermorégulées.

Des raisins triés à la main

L’équipe réalise un premier tri manuel à la grappe puis une deuxième sélection est effectuée raisin par raisin, manuellement sur tables vibrantes ou par tri optique. La vinification peut alors commencer :

  • La fermentation alcoolique dure une dizaine de jours.
  • Les fermentations malolactiques se font en barriques et en cuves.
  • Les parcelles sont vinifiées séparément par cépage et par âge, ce qui permet une sélection très précise lors de l’assemblage de Château Cantenac Brown.

À l’issue de l’assemblage, le vin est élevé en fûts de chêne français (chêne merrain fendu provenant des forêts du centre de la France) pendant 12 à 15 mois.

50 % à 70 % des barriques sont neuves et 50 % à 30 % sont âgées d’un an.

L’échange entre l’air et le vin à travers les pores du bois permet une oxydation ménagée du vin. Le chêne apporte la finesse de ses tannins. Parallèlement, le volume restreint de la barrique facilite au fil des mois la précipitation des lies.

C’est pendant cette période de vieillissement en fût que seront effectués les soutirages au fin.

Le vin clair est séparé des lies. Les soutirages s’effectuent de barrique à barrique et se terminent au verre et à la bougie afin d’éviter toute impureté. Deux hommes réalisent cette opération tout au long de l’année. Lorsqu’un cycle de soutirage se termine, il est temps de commencer le suivant.

En fin d’élevage, les vins sont remontés en cuves pour la préparation à la mise en bouteille. À ce stade, il convient de faire un dernier assemblage afin que toutes les bouteilles soient parfaitement identiques, les vins en barriques neuves et en barriques d’un an ont évolué différemment.

Vient alors le temps du collage au blanc d’œuf, un procédé de clarification et de stabilisation qui provoque la précipitation des particules en suspension susceptibles de former un dépôt de lie une fois le vin mis en bouteilles.