Qu’est-ce qu’un vin de garde ?

Qu’est-ce qu’un vin de garde ?

Qu’est-ce qu’un vin de garde ? 1920 1277 Château Cantenac Brown

Définition

Par définition, un vin de garde est un vin qui peut être conservé plusieurs années en cave, en se bonifiant. Cependant, tous les vins ne se bonifient pas avec le temps et il est préférable pour certains d’être dégustés dans leur jeunesse.

Le délai de vieillissement optimal diffère en fonction des crus et des régions. Parmi les vins de garde l’on distingue trois catégories :

  • Les vins de moyenne garde, qui se conservent entre 5 et 10 ans
  • Les vins de longue garde, qui se conservent entre 10 et 20 ans
  • Les vins de très longue garde, atteignant leur apogée au-delà de 20 ans

Les facteurs de conservation des vin de garde

Est-il possible de déterminer en avance le potentiel de garde d’un vin ? Malheureusement non. Cependant, certains éléments jouent en faveur de la bonne conservation d’un vin dans le temps. Parmi eux nous retrouvons : le terroir, les cépages, le millésime et l’habilité du vinificateur. En quoi ces différents facteurs influent sur le vin ?

Le terroir

Premièrement le terroir a son rôle à jouer quant à la durée de garde du vin. Par terroir on entend ici la nature des sols. On peut distinguer 3 catégories de sol différents:

  • Les sols de type “silicieux” (sable, graviers, granites) : ils produisent des vins légers, avec une trame tannique peu marquée, donc moins apte à une conservation longue.
  • Les sols calcaires : ils produisent des vins un peu plus puissants, avec du corps, qui restent souples. Il pourra donc s’agir des vins de moyenne garde.
  • Les sols composés d’argile : ils poussent des baies qui entrent dans la composition des vins fermes, à la couleur soutenue. Pour ceux-là il y a de grandes chances que le temps les aide à se bonifier.

Les cépages

Deuxièmement, le cépage, c’est-à-dire la variété du plant de vigne cultivé, va influer de manière directe sur le vin produit. Ainsi, pour faire un bon vin de garde, il faut avant tout le raisin adéquat.

Pour les vins rouges, c’est le cas du cépage roi de la rive gauche de Bordeaux : le Cabernet Sauvignon. Etant un cépage riche en tanins, il est a priori en capacité de produire des vins de longue garde.

Pour le cas des vins blancs, ce sont l’acidité et la richesse en matière du cépage qui vont jouer sur sa garde. En effet, l’acidité tient le rôle d’antioxydant. Ainsi, le Chardonnay (Bourgogne) et le Sauvignon Blanc (Loire) sont des cépages qui peuvent se garder jusqu’à 15 ans avant d’être dégustés. De plus, le sucre présent dans les vins blancs permettra au vin de conserver son éclat dans le temps.

Le millésime

Comme nous l’avons précédemment expliqué dans notre article « Les grands millésimes de Cantenac Brown », la météo est un élément essentiel à la production d’un grand vin. Ainsi, un hiver froid, un printemps doux, un été chaud et des vendanges sans grosses pluies sont les conditions idéales à la production d’un vin de garde. Il est à noté que les conditions météorologiques n’étant pas les mêmes dans toutes les régions de France, une grande année dans une région ne le sera pas obligatoirement dans une autre.

L’habilité du vinificateur

Enfin, il est important qu’un grand vin de garde ne serait rien sans un vigneron expérimenté. En effet, le travail du vigneron et notamment ses méthodes de vinification sont un facteur influent sur l’aptitude du vin à être conservé.

Logo Château Cantenac Brown

Préférences de confidentialité

Nous utilisons des cookies afin de réaliser des statistiques anonymisées de fréquentation de notre site. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles, vous pouvez consulter la page dédiée.

Nous utilisons des cookies à des fins statistiques. En cliquant sur OK, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez en savoir plus et paramétrer vos cookies manuellement.