5 conseils pour débuter votre cave à vin

5 conseils pour débuter votre cave à vin

5 conseils pour débuter votre cave à vin 1453 816 Château Cantenac Brown

Une cave bien fournie représente l’occasion de se réserver de beaux moments de dégustation et de partage. Mais c’est aussi un patrimoine qui, à l’image du contenu des bouteilles, se bonifie avec le temps, à condition d’effectuer les bons choix. Bon nombre d’amateurs se demandent néanmoins : comment débuter sa cave à vin ? Cantenac Brown vous donne quelques conseils pour vous consister une cave de qualité !

1. Créer une cave apte à conserver les vins dans de bonnes conditions

Pour conserver vos vins dans les meilleures conditions possibles, trois possibilités s’offrent à vous :

  • Conserver vos vins dans une cave naturelle
  • Les conserver dans une cave électrique
  • Les conserver dans un lieu de stockage externe professionnel

Le choix du mode de stockage dépend essentiellement de vos besoins et de vos capacités. Si vous disposez déjà d’une cave naturelle respectant les exigences du vin en termes de température, d’humidité et d’obscurité, parfait. Si ce n’est pas le cas, il peut être judicieux d’investir dans une cave électrique. Attention à bien vous renseigner avant l’achat, tous les modèles ne se valent pas et certains ne parviennent pas à maintenir une température constante, notamment en période de forte chaleur. Les fortes variations de températures étant l’un des principaux ennemis de la bonne conservation des vins, choisissiez avec attention votre cave.

2. Choisissez des vins que vous aimez

Il n’y a pas de secret, la meilleure règle consiste à choisir les vins que vous aimez. Cette tâche n’étant pas chose facile si vous débuter et ne connaissez pas encore vos goûts. L’écueil peut consister à se cantonner aux vins que l’on connaît, et de manquer d’ouverture : il y a tant à découvrir, surtout au début, essayez de goûter à tous les types de vins, de toutes régions et de tous les styles et de vous composer une cave éclectique. Pour cela, n’hésitez pas à demander conseil, à vous faire recommander des vins par des proches ou des professionnels.

3. Choisissez des vins variés

On observe que bon nombre d’amateurs commencent par aimer les vins rouges puissants et finissent, avec le temps, par préférer des vins plus fins et élégants. Ils se tournent également souvent plus vers les vins blancs. N’hésitez pas à miser sur les grands classiques et les valeurs montantes de chaque région. Idem en termes de cépages et de couleurs.

En termes de millésimes aussi il faut bien sûr miser sur la variété. Tout d’abord parce que vous aurez besoin à la fois de vins à garder et de vins prêts à boire plus rapidement, voire tout de suite. Il faut aussi que le vin en lui-même soit de belle qualité : pour bien vieillir, il est nécessaire qu’ils détiennent un grand équilibre, en termes de tanins, d’alcool et d’acidité. Nous vous conseillons généralement de commencer votre cave avec environ 15% de vins que vous comptez boire dans les deux ans, pour 85% de vins de garde.

15% vins de soif immédiate : vous pouvez privilégier les vins blancs secs et effervescents, mais aussi quelques vins rouges comme des vins du Beaujolais, ou des cuvées sur le fruit (souvent des vins peu onéreux).

85% vins de garde : un fond de cave équilibré est généralement composé de :

  • 20% de bordeaux
  • 20% de bourgognes
  • 15% de vins du Rhône
  • 10% de vins de Loire
  • 5% d’Alsace
  • 5% de vins du Languedoc-Roussillon
  • mais aussi 5% de champagnes
  • 5% du Sud-Ouest

  • 5% des autres régions françaises (Jura, Savoie, Corse)
  • enfin 5% de vins étrangers

Dans le détail, pour les vins de garde, il faut privilégier les vins rouges. Ces derniers sont connus pour avoir un plus grand potentiel de garde. Néanmoins, une partie de vins blancs secs et liquoreux n’est pas négligeable. Au total privilégiez 65% de vins rouges, 25% de blancs secs et effervescents et 10% de liquoreux.

4. Maîtriser votre budget

Evidemment, tout le monde n’a pas la possibilité, ou même l’envie, d’acheter des vins à plusieurs centaines d’euros. Heureusement, dans chaque région, il existe d’excellents rapports qualité-prix, des vins à prix doux capables de vieillir avec grâce de nombreuses années. Toute la difficulté est donc de les identifier.

Choisissez des marchands de confiance, que ce soit votre caviste ou bien votre site préféré. Ces derniers ont généralement une gamme exigeante rassemblant les meilleurs rapports qualité-prix du vignoble. Si vous rêvez de grandes étiquettes, vous pouvez également miser sur des seconds vins (Brio de Cantenac Brown chez nous). Ces derniers représentent une belle occasion de goûter le vin de grandes propriétés plus accessibles que leur premier vin (notre Château Cantenac Brown).

5. Optimiser l’organisation et la gestion de votre cave

Cela peut sembler évident, mais pensez dès le départ à bien ranger et organiser votre cave ! Beaucoup de gens classent leurs vins par régions, mais on peut également penser à un tri par millésimes ou encore par durée de garde. L’utilisation de repères visuels, de type gommettes, peut s’avérer très utile pour vous y retrouver. Dans tous les cas, nous vous conseillons de tenir un registre (sur livre, ardoise ou encore support numérique), répertoriant les vins dont vous disposez et précisant les apogées, les périodes à partir desquelles vos vins seront prêts à boire et de tenir évidemment bien à jour ce registre lorsque vous retirez un vin. En effet, nombreux sont ceux qui ont fait l’amère expérience de retrouver un vin oublié au fond de leur cave et qui a largement dépassé son potentiel de garde.

Logo Château Cantenac Brown

Préférences de confidentialité

Nous utilisons des cookies afin de réaliser des statistiques anonymisées de fréquentation de notre site. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles, vous pouvez consulter la page dédiée.

Nous utilisons des cookies à des fins statistiques. En cliquant sur OK, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez en savoir plus et paramétrer vos cookies manuellement.